Big bones de Laura Dockrill

Big Bones de Laura Dockrill


Big bones de Laura Dockrill

 // Laura Dockrill // Collection R // Tranche de vie // 504 pages // 

Salut, moi, c’est Bluebelle, alias BB, alias Big Bones, rapport à mes « gros os ». J’ai seize ans, je suis une gourmande, et je ne m’en cache pas. En même temps, ce serait un peu diffi cile à dissimuler, vu mes rondeurs…
Seul souci, après une crise d’asthme, maman m’a emmenée chez un médecin qui m’a OBLIGÉE à tenir un journal de ce que je mange.
Sauf que moi, je m’aime comme je suis, et je n’ai aucune envie de guérir puisque je ne suis pas malade !

Hello, hello !  Je reviens par ici pour te parler d”un livre que j’attendais avec beaucoup d’impatience cette année. Ce petit livre est sorti le 12 avril dernier dans la Collection R, Big Bones de Laura Dockril. Un livre va faire beaucoup parler de lui, en mal comme en bien je pense. Je vais donc te donner mon avis sur cette lecture qui a été très bonne pour ma part, mais qui mérite un petit avertissement je pense pour être complètement appréciée. 

Big Bones : un livre qui se déguste petit à petit

En lisant ce livre tu vas faire la rencontre de Big Bones, Bluebelle, ou encore BB, une jeune fille de 16 ans qui vient de faire une très forte crise d’asthme. Suite à cela une infirmière conseille à BB de maigri car elle est trop “grosse”, mais personne ne prend de décision à la place de BB, surtout quand il s’agit de son poids et de la nourriture. BB se sent bien telle qu’elle est, elle s’assume et elle ne voit pas pourquoi elle devrait maigrir.

J’attendais ce livre avec beaucoup d’impatience, car j’avais le pressentiment que le sujet traité dans celui-ci allait me plaire énormément, et je dois t’avouer que de ce côté là j’ai été servie ! 🙂 J’ai simplement adoré le message que l’auteur fait passer à travers cette histoire qui, peut être banale est simple à première vue, mais qui est très bien mise en valeur par une écriture fluide et amusante.

Mais pas que ! Le personnage de Bluebelle que l’auteur a créé est simplement fabuleux et très attachant. Elle dispose d’un caractère qui lui ait propre, une force de conviction et des valeurs qui lui tiennent à coeur, qu’elle défend. Ce personnage est haut en couleur a vraiment de quoi te faire passer un bon moment de lecture en sa compagnie. Tu vas te plonger dans le quotidien alimentaire de BB, découvrir ce qu’elle aime manger, le pourquoi du comment etc.

Justement, si je dois te donner un conseil, je pense qu’il est plus sage de lire ce livre à petite dose plutôt que de le lire uniquement et de se forcer à le finir. Pourquoi ? Parce que BB va beaucoup, BEAUCOUP te parler de son amour pour la nourriture, au point d’avoir de bonnes pages de description d’un hachis parmentier par exemple. Si tu fais régime, tu vas avoir faim ! C’était mon cas pendant ma lecture et je t’avoue que parfois j’avais des envie de muffins x) Je sais que ça peut déranger certaines personnes de parler tout le temps de nourriture, mais je pense que l’auteur a justement fait ce choix pour nous montrer justement le rapport qu’à son personnage principal avec celle-ci.

Je suis fière d’être une fille. Parce que c’est un fait avéré. Mais plus fière encore de m’aimer. Parce que c’est un choix.

Tu l’auras donc compris, pour moi Big Bones a été une très bonne lecture, ce livre m’a touché, BB a fait écho en moi lors de certains passages, je l’ai comprise et en finissant ce livre je me suis sentie apaisée et en accord avec ce qui je suis physiquement. Nous sommes tous et toutes différents, il ne faut pas juger une personne sur son physique et décider à sa place, si elle a besoin de maigrir ou autre. Je pense que ce message n’est pas assez présent de nos jours, mais qu’il mériterait d’être beaucoup plus mis en avant pour donner confiance en soi à certaines personnes et apporter des ondes positives.

Bref ! Big Bones est donc un roman drôle, émouvant et attachant, avec un personnage principal qui va te faire adorer la vie, peut importe ce que tu as dans ton assiette et surtout peu importe ton physique.

Il ne faut jamais oublier son amour-propre. Il faut le stimuler et le renforcer. Il faut s’aimer soi-même. C’est la base de tout, le reste suivra naturellement.

Les autres chroniques de la fraise !

La Fraise

A propos de La Fraise

La Fraise ? Oui c'est moi. Passionnée par la lecture, la culture nippone, les séries TV et le monde vidéo-ludique... bref beaucoup de choses ! Qu'est-ce que tu fais encore là à lire cette bio ?! Fonce et découvre mon univers ! ;-)

2 avis sur “Big Bones de Laura Dockrill

  1. Je n’avais pas vu passer ce roman mais ta chronique me laisse penser qu’il pourrait faire écho en moi aussi ^^
    Tu me rends très curieuse du coup je me laisserai peut être tenter
    Bises

  2. Tu me rends vraiment curieuse ! Je n’étais pas forcément attirée par ce roman à premier abord, mais ta chronique me dit que cela peut être une lecture qui peut me plaire. Je me laisserai surement tentée. Merci pour cette découverte 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>