Diabolic, tome 1 de S.J Kincaid

Diabolic tome 1 de S J Kincaid

 // S.J Kincaid // Bayard // Science Fiction //  581 pages 

“Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, des muscles d’acier capables de traquer n’importe quelle créature. Pourtant, lorsqu’il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne”.
Un Diabolic n’est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n’existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d’autres.

Hey ! Voilà un long moment que je n’étais pas venue par ici pour une petite chronique, mais ça me manquait et je voulais te parler de cette dernière lecture. On va donc parler du premier tome de Diabolic de S.J Kincaid ! Un livre que j’avoue avoir acheté suite aux super avis de ma copine Anaïs et qui a su me convaincre.

Alors, alors, je ne vais pas te faire de résumer, car je suis incapable de te faire un résumé bien foutu de ce premier tome. J’ai déjà tenté dans ma dernière vidéo update lecture et cela a été une catastrophe. Je t’invite donc à aller faire un tour sur le site de la maison d’édition pour le découvrir. Mon incapacité à te faire un résumé est également dû au fait que l’univers est très riche et complet et je ne m’y attendais pas forcément. Cela m’a surprise en positif, je dois bien te l’avouer.

Diabolic, un premier tome très surprenant 

Un premier point que je souhaite aborder dans cette chronique, c’est quelque chose qui m’a très surprise et auquel je ne m’y attendais pas du tout : l’univers global. Je me suis lancée dans cette lecture par curiosité et aussi pour savoir le pourquoi du comment, pourquoi autant d’avis positifs ? Je n’avais donc pas d’idées sur l’univers, si l’on été plus dans du fantastique plutôt que la SF etc. Et cela a été une surprise pour moi de découvrir que nous n’étions pas sur terre. Une surprise positive, car  je dois avouer que je lis rarement de roman qui se passe dans une galaxie ou en orbite sur des vaisseaux etc.

Une fois la surprise passée, ma lecture de ce premier tome a été en dent de scie. C’est-à-dire qu’il y avait des passages assez longs, sans action et d’autres où tu ne voyais rien arriver et d’un seul coup, un gros rebondissement. Je t’avoue qu’arrivée à la moitié de ce tome j’en avais un peu marre et je ne comprenais pas tout l’engouement autour de cette saga. Un coup de fil à ma copine Anaïs (qui a eu un gros coup de cœur pour cette saga) et hop ! J’ai remonté mes manches et je me suis farcie le reste des pages.

Et j’ai bien fait d’écouter ma copine ! Malgré le fait que la lecture de ce premier tome est tout en montées/descentes, je me suis accrochée jusqu’à la fin car une bonne partie des chapitres finissent en cliffhanger. Comment arrêter la lecture dans ces cas-là ? Et une fois arrivée dans les 150 dernières pages, il m’a été impossible de reposer mon bouquin. J’ai été complètement aspirée dans le dénouement de ce premier volume, il y a de nombreuses choses que je n’ai pas du tout vu arriver, mais alors pas du tout. Je ne sais pas si tu es comme moi, mais j’aime bien me faire des suppositions dans la tête et essayer de deviner la suite. Je sais c’est quelque chose de bête si jamais le livre est prévisible, mais s’il ne l’ait pas c’est simplement fantastique ! J’aime être surprise et avoir le cerveau retourné par des événements qui se sont déroulés que je n’avais pas prévu, et c’est ce qui s’est passé à la fin de ce premier tome !

En plus de ça, malgré mon point négatif du départ, j’ai trouvé que chaque personnage qu’il soit principal ou secondaire, avait un quelque chose qui fait que l’on s’y attache au fil des pages sans s’en rendre compte, même les pires saloperies, qui ont dans le fond quelque chose de fascinant. Avec le recul, je me rends compte que je peux facilement comparer mon avis avec l’évolution du personnage principal : Némésis. J’étais vide d’émotion au début de ce livre et je l’ai terminé complètement retournée comme elle.

Tu l’auras donc compris, le chemin pour me faire aimer sur ce premier tome n’a pas été simple. J’ai dû me , mettre un bon coup de pied au fesse pour le terminer, mais une fois fini je peux te dire une chose. Si tu as autant de mal que moi à te plonger dans ce premier tome, persévère, je peux t’assurer que tu ne seras pas déçu par la fin de ce tome. Avec le recul, je peux te dire que les passages plus longs sont nécessaires pour d’ancrer parfaitement dans l’univers.

4 avis sur “Diabolic, tome 1 de S.J Kincaid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :