Girlhood de Cat Clarke

Girlhood de Cat Clarke


Girlhood de Cat Clarke

 // Cat Clarke // Collection R // Tranche de vie // 370 pages // 

J’ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau.
Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.
Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille…

Hey ! Aujourdh’ui je vais te parler de ma lecture de mon premier Cat Clarke ! Un livre que la Collection R m’a envoyé il y a peu et qui est sortit, si je ne dis pas de bêtises, début Octobre en France. J’ai donc lu Girlhood ! Il y a d’autres romans de cette auteur qui ont aussi été publiés dans la collection R et qui me faisait de l’œil depuis longtemps, sauf qu’ils n’étaient pas urgent pour moi, mais quand j’ai reçu celui-ci, je me suis dit que c’était l’occasion de découvrir la plume et l’univers de cette auteur.

Tu vas suivre Harper pendant sa dernière année de pensionnat. Harper est une jeune ado tout ce qu’il y a de plus normal, sauf qu’elle doit vivre avec le manque de sa soeur jumelle, décédée il y a peu. Grâce à ses trois meilleures amies, Harper essaye de remonter la pente et de ne pas se laisser envahir par la culpabilité. Jusqu’à ce qu’une nouvelle élève arrive au pensionnat…

Je crois effectivement au pardon. Pour les autres. Si seulement il était aussi simple de se pardonner à soi-même.

Franchement, je me suis lancée dans cette lecture sans vraiment bien savoir quel était le thème de celui-ci, j’avais un peu peur de tomber encore sur un thriller, etc, mais j’ai été au final très positivement surprise. J’ai trouvé que la plume de l’auteur était très fluide, simple et directe. Je n’ai pas vu les pages défiler et j’ai aimé découvrir le quotidien d’Harper et de ses amies au pensionnat.

Ce roman n’aborde pas forcément des sujets très simples, le deuil, la maladie, la culpabilité et la douleur à gérer après la mort d’un être cher. Cat Carke a su, au fil des pages, atténuer et soulager la douleur de ses personnages, avec une grosse dose d’amitié et d’amour. Ce livre est une belle ode à l’amitié, sous fond de mystères qui vont te mener par le bout du nez jusqu’au dernier chapitre du roman. Tu vas te faire des idées, essayer de comprendre et supposer des choses, et au final ce ne sera pas ce que tu auras prévu. Justement, vu comment l’auteur fait monter la mayonnaise pendant tout le livre, je m’attendais à une fin plus “spectaculaire”…

La culpabilité te ronge. Te vide de ta substance et s’immisce en toi jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien d’autre qu’elle.

Malgré cette fin qui est en-dessous de mes attentes, j’ai quand même passé un très bon moment de lecture, j’ai beaucoup aimé les quatre filles, toutes différentes et amusantes à leur façon et j’ai aussi beaucoup aimé l’ambiance pensionnat dans un vieux manoir etc… Pour mon premier Cat Clarke je suis ravie et je pense renouveler l’expérience avec une autre de ses œuvres un jour !

Et toi ? Qu'en penses-tu ?

View Results

Loading ... Loading ...

Les autres chroniques de la fraise !

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0
La Fraise

A propos de La Fraise

La Fraise ? Oui c’est moi. Passionnée par la lecture, la culture nippone, les séries TV et le monde vidéo-ludique… bref beaucoup de choses ! Qu’est-ce que tu fais encore là à lire cette bio ?! Fonce et découvre mon univers ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>