La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman

La faucheuse tome 1 de Neal Shusterman

 // Neal Shusterman // Collection R // Dystopie // 500 pages // 

“Les commandements du Faucheur: 
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.”

Hey ! Aujourd’hui je vais te parler d’un livre qui été dans ma pal depuis sa sortie ! Je l’avais acheté et je n’avais aps encore eu l’occasion de le sortir de ma pal, sauf que la date de sortie du second tome approchant, je me suis dit qu’il était temps de le sortir de ma pal et de le lire. Je vais donc te parler de La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman. Je t’avoue que le thème de ce roman me donnait énormément envie, j’adore tout ce qui sort de l’ordinaire et qui s’inspire d’un mythe ou autre.

Dans ce premier tome de La Faucheuse tu vas découvrir un monde futuriste où la mort n’existe plus en tant que telle, les individus ont la possibilité d’allonger leur vie et de ressusciter en cas de mort. Les faucheurs sont un communauté en charge de réguler la vie et surtout la mort, une personne peut vivre éternellement si un faucheur ne vient pas la “glanner”. Un jour, Citra et Rowan reçoivent la visite d’un faucheur qui les recrute en tant qu’apprentis…

“Seule la douleur causée par l’empathie pourra nous permettre de rester humains.”

Bon, cette fois-ci mon résumé n’est pas très folichon, je m’en excuse, mais l’univers très particulier de cette histoire est très difficile à décrire. Je t’invite vraiment à en lire peu pour ne pas te gâcher la surprise de la découverte de cet univers complètement dingue et original. Je m’attendais à quelque chose de ce genre, mais je ne m’attendais pas à autant de détails et à ce que l’univers soit aussi complet et très bien pensé ! 

Un univers qui fait réfléchir !

Je dois t’avouer que je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce premier tome, sans doute parce que j’ai vu beaucoup d’avis positifs depuis un an et que j’en attendais plus… mais ! Cela ne m’a pas empêché de passer un excellent moment de lecture et d’apprécier ce premier tome à sa juste valeur.  J’attendais quelque chose de spectaculaire et j’ai été servie de ce côté. Un univers qui va te faire réfléchir et prendre du recul sur la mortalité et ta vision de la mort. En tout cas ça m’a fait fait réfléchir. ^^

J’ai trouvé ce premier tome très bien construit, tu vas suivre les pov omniscients de certains personnages, principalement Rowan et Citra, l’auteur a bien composé les chapitre pour que tu ne t’ennuies pas trop longtemps avec un personnage, ainsi tu vas avoir envie de découvrir la suite et dévorer le livre. De plus, il y a un élément conducteur très important et il te sera impossible de résister, tu voudras absolument connaître le dénouement final.

“La culpabilité est la cousine idiote des scrupules.”

Les personnages de ce premier tome sont aussi un des points que j’ai beaucoup aimé, bon comme mauvais, tu vas les apprécier et essayer de les comprendre. Grâce aux extraits des journaux intimes des faucheurs que tu vas retrouver à la fin de chaque chapitre, tu vas pouvoir en apprendre plus sur le personnage et tu vas aussi découvrir des éléments importants de l’univers. Citra et Rowan sont deux personnages qui évoluent énormément en 500 pages, je t’avoue avoir adoré suivre leur évolution, leur combat contre la morale et ce qui est censé être juste pour la plupart des faucheurs, mais pas pour eux etc.

“Plus on vit longtemps, plus les jours semblent passer vite. C’est problématique lorsqu’on vit pour toujours.”

Pour finir, je souhaite te parler de la fin de ce premier tome, lorsque j’ai vu les réactions de certains(es) je m’attendais à un cliffhanger, qui allait me laisser sur ma faim, mais au final je trouve que ce tome se termine sans un suspense insoutenable, je pense que la saga aurait pu s’arrêter là, mais vu l’univers je comprends parfaitement que l’auteur veuille exploiter son univers entièrement et je t’avoue ne pas être contre quand même. 

La Faucheuse est donc un excellent premier tome qui introduit un univers complet et dingue ou morale et raison se confondent au détriment de la vie. N’hésite pas à découvrir ce début de saga qui semble très prometteur ! 

2 avis sur “La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman

  1. Il est dans ma PAL depuis une éternité, et je ne l’ai toujours pas lu, le tome deux arrivant à grand pas. Pourtant, les critiques sont hyper positives mais nop, toujours pas eu le déclic pour le lire 😉

    1. Oh 😮 j’espère que tu l’auras bientôt car il vaut vraiment le détour ! J’ai mis un peu de temps aussi, mais je ne suis pas du tout déçue de ma lecture 🙂 Hâte de savoir ce que tu vas en penser ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :