La Conspiration, tome 1 de Maggie Hall

La conspiration tome 1 de Maggie Hall

 // Maggie Hall // Collection R // Dystopie // 450 pages // 

“Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C’est cette incroyable famille qu’Avery West se découvre à dix-sept ans.
Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d’une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l’énigme de ses origines.
Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l’humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d’Istanbul.
Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l’aider à sauver l’humanité et celui qui fait battre son coeur.”

Hey ! Je repasse par ici pour te parler encore une fois d’une de mes dernières lectures qui m’a été envoyé par la Collection R, quand je disais que la dernière fois mon blog allait avoir beaucoup d’article sur des livres de cette maison d’édition, ce n’était pas une blague  Si tu as envie de voir mes avis sur mes autres lectures, je fais généralement une petite vidéo update lecture sur ma chaîne booktube Bref ! Aujourd’hui je viens te parler d’une livre qui me faisait de l’oeil depuis un petit moment, La Conspiration de Maggie Hall, si tu suis l’actualité livresque, le tome 3 est sorti ce mois-ci, du coup je vais te parler dans les mois à venir des autres tomes, mais aujourd’hui nous allons nous concentrer sur le premier, c’est déjà bien ! 

“Une énigme millénaire.
Des indices aux quatre coins du globe.
Une destinée extraordinaire.”

La Conspiration te plonge dans la vie d’Avery, une jeune fille vivant aux Etats-Unis avec sa mère. Curieuse de connaître son père et de découvrir enfin la vérité sur de nombreuses choses, elle décide de suivre Jack et Stellan en Europe, plus précisément à Paris. Une fois sur place elle se rend vite compte que le monde est gouverné par des familles disposant de nombreux pouvoir et dominant le monde. Mais quel est le rapport entre la couleur des yeux d’Avery et le Cercle ?

Une histoire remplie de rebondissements !

Alors, pour une fois je suis assez satisfaite de mon résumé… j’espère qu’il va te mettre l’eau à la bouche et te donner envie de découvrir ce livre et l’histoire d’Avery. Ce premier tome se lit et se dévore à 100 km/h, j’ai été très surprise par la tournure des événements et de l’enchaînements de ceux-ci ! Ce tome est un concentré d’action et de rebondissements, tu ne vas pas voir le temps passer et tu vas vite tourner les pages. De plus, les chapitres sont assez courts et terminent souvent en mini cliffhanger, un élément positif que j’ai beaucoup apprécié. 

“En réalité, être seul, c’est comme marcher dans le froid sans manteau. Oui, c’est désagréable au début, mais au bout d’un certain temps notre corps s’engourdit. Si l’on s’habitue à ne pas être seul, en revanche, le retour à la solitude est un choc,comme si l’on vous arrachait votre édredon bien chaud à six heures un matin de décembre dans le Minnesota.”

En lisant ce premier tome, tu vas voyager avec Avery, c’est un autre point que j’ai beaucoup aimé, le fait de te plonger dans la découverte de pays et de villes en même temps qu’Avery, et tu vas plonger dans un univers avec un fond historique qui va éveiller ta curiosité. En tout cas, j’ai adoré le rapport avec Alexandre le Grand, avec certains événements historiques qui se sont déroulés et ce côté complots très bien construit qui promet de nombreux rebondissements dans les tomes suivants.

“Par réflexe, mes mains se posent à hauteur de ma poitrine, comme pour retenir les débris de mon cœur.”

Tu l’auras compris, j’ai adoré ma lecture de ce tome et découvrir cet univers qui m’a emporté, avec une frontière très mince entre fiction et réalité très bien ficelée. Le seul regret que je peux avoir serait au niveau du texte en lui même, j’ai trouvé les phrases courtes et un peu simplistes malheureusement, mais en avançant dans la lecture tu vas t’y habituer.

Ce premier tome est donc une très bonne lecture, un univers très bien pensé qui fait réfléchir et surtout qui fait voyager !

4 avis sur “La Conspiration, tome 1 de Maggie Hall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :