Shades of Magic de V.E Schwab

Shades of Magic tome 1 de V.E Schwab

 // V.E Schwab // Lumen // Fantastique //  505 pages 

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard !

Hey ! Un petite chronique par ici d’un livre que j’avais dans ma pile à lire depuis sa sortie (encore une fois !) Avec les beaux jours qui reviennent je suis pleine de motivations et de bonne ondes pour sortir des livres de mal pal. J’ai donc lu il y a peu Shades of Magic de Victoria E. Schwab publié aux éditions Lumen. Cette saga fait beaucoup parler d’elle en ce moment, le second tome vient de sortir et je t’avoue que je vois passer d’excellent avais sur les deux tomes disponibles à ce jours en France. Il était donc temps pour moi de lire ce premier tome et de comprendre pourquoi tout cet engouement.

Shades of Magic, fait ta valise on part à Londres x4 !

Shades of Magic te plonge dans un univers où 4 Londres se superposent et où il est possible pour certains magiciens de voyager entre les différents Londres. Chaque ville, dans chacune des dimensions sont différentes, un Londres gris où la magie n’est plu et qui ressemble à notre monde actuel, un Londres rouges où il fait bon vivre et où la magie est présente dans le quotidien des habitants, un Londres blanc où la monarchie tyranniques des souverains en fait un lieu malfamé et le Londres noir où la magie a pris le dessus. Kell est un Atari, un des rares magiciens de sang qui peut encore passer les portes vers les autres Londres, un jour, il va ramener une pierre noire d’un de ces passages…

Kell regarda Delilah Bard : assassin et voleuse, partenaire valeureuse, étrange et terrifiante.

Bon ! Je t’ai fait un résumé assez costaud pour te décrire l’univers mais le reste est un peu nul, tu m’en excuses !  Je dois t’avouer, dans un premier temps, que j’attendais beaucoup de ce premier tome, de cet univers en général. Je pense que j’ai mis un peu la barre trop haute, ce qui fait que je n’ai pas eu de coup de cœur mais que j’ai passé un très bon moment de lecture quand même. Pourquoi pas de coup de cœur ? Je pense que la principale cause est le fait qu’une bonne moitié du roman est descriptive, pas forcément avec beaucoup d’action et présente les différents Londres.

La seule vie qui vaut la peine d’être vécue, c’est une vie qu’on a peur de perdre.

Certes, c’est normal, je suis complètement d’accord avec ça, je pense que c’est moi qui m’attendais directement à plonger rapidement dans les péripéties de Kell et de Lila. Mais ! Il y a quand même un mais, je dois dire qu’une fois l’univers bien mis en place et les différents protagonistes présentés, j’ai pris mon pied à lire la moitié du livre restant. Tu vas découvrir deux personnages, différents mais attachants. Des mystères qui se révèlent au fil des pages et qui vont construire petit à petit une intrigue très complète et intéressante à suivre.

Même si je m’attendais à un début qui rentre plus dans le vif du sujet, j’ai beaucoup apprécié l’univers complet que l’auteur a créé, c’est original et très bien mené il faut l’avouer ! Je n’ai jamais lu de livre pareil, si je devais faire une comparaison, j’ai eu le sentiment parfois d’être dans Six of Crows, le côté sombre, les manigances etc.  Ne me demande pas pourquoi, mais ça s’arrête là ! J’ai hâte de voir ce que l’auteur réserve à ses personnages et à l’histoire dans les prochains tomes, je t’avoue qu’elle a titillé ma curiosité avec son univers bien développé et complet.

Je préfère partir à l’aventure, quitte à en mourir. Tout plutôt que de vivre immobile.

C’est donc avec plaisir que je lirais la suite, mais je ne pense pas tout de suite, car 1 : j’ai vu que le second tome se terminait en cliffhanger de fou et je ne veux pas encore une fois être frustrée.  Et 2 : je trouve que ce tome se termine bien pour que l’on ait pas envie de sauter directement sur la suite, même si la curiosité va me faire craquer quand même. 

2 avis sur “Shades of Magic de V.E Schwab

  1. Il ne me tente pas trop pour plusieurs raisons. Je pense que l’univers ne pourrait pas me correspondre et on en a tellement entendu parler que je n’ai plus trop envie de me pencher dessus ^^
    Mais ta chronique me rend quand même curieuse. A voir si un jour je tombe dessus en occasion 🙂

    1. Hun oui je peux te comprendre, quand je vois tes stories sur Insta, c’est vrai que ce n’est pas dans tes habitudes etc. mais il est très bon et vaut le coup, un jour peut-être oui :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :